Saviez-vous qui souhaite arrêter. Un enfant âgé de

Saviez-vous que 149 000 hommes ont été victimes de violences au sein de leur couple en 2012 et 2013 et sur la même période, les femmes étaient toutefois bien plus nombreuses à se déclarer victimes de violence physique de leur conjoint et de leur ex-conjoint? Si vous croyez que quelqu’un que vous connaissez est victime de mauvais traitements infligés, il est important d’agir et appropriée pour toutes les personnes Formes Communes De L’abusViolence Physique- Blesser un membre de la famille ou un conjoint ou causer sa mort, notamment posant les gestes qui suivent: pousser, étrangler, couper, ou lancer des objets. Violence Sexuelle- Activités sexuelles sans consentement avec un membre de la famille ou un conjoint, y compris: poursuite de la relation sexuelle malgré les demandes du partenaire qui souhaite arrêter. Un enfant âgé de moins de 16 ans ne peut pas donner son consentement. Par conséquent, tout contact sexuel entre un adulte et un enfant est un crime.Violence Émotionnelle ou Psychosociale – Mots ou actions utilisés pour contrôler ou effrayer un membre de la famille dans l’objectif de lui éliminer sa dignité, notamment en faisant les gestes suivants: menacer, intimider, l’isoler de ses amis ou de sa famille. Signes Qu’une Personne Subit Des Mauvais TraitementsSoyez attentif aux signes suivants: Elle/il est moins productif au travail.A de la difficulté à se concentrer.Fait des erreurs.Travaille lentement.La personnes est irrationnellement fâchée ou agressive. Elle/il est malade ou est souvent absente de l’école ou du leur poste.Elle/il boit plus que d’habitude ou consomme de la drogue. Ce que vous pouvez faire?Écoutez avec respect ce que l’autre personne à dire.Indiquez simplement que vous voulez offrir votre aide.Si l’autre personne ne veut pas parler, indiquez que vous êtes disponible en tout temps. Si un enfant ou un jeune vous dit qu’il est victime de mauvais traitements… Croyez l’enfant.Écoutez. Ne l’interrompez pas et ne le jugez pas.Dites à l’enfant que ce n’est pas de sa faute et qu’il a bien fait de venir vous parler.Écrivez ce que l’enfant vous rapporte dans ses propres mots.Si vous avez des questions sur les façons de reconnaître les mauvais traitements voici ce que vous pouvez faire :communiquez avec les services locaux de protection de l’enfance; parlez avec une infirmière, un travailleur social, un médecin ou un professeur; appelez la police; Voici une liste de numéros que vous pouvez appeler si vous ou quelqu’un que vous connaissez est maltraité:1-800-387-KIDS (5437), 1-945-3478(AIDE), 01.44.52.19.20, ou tu peux contactez www.finirlabuspourdebon.fr